La Ménagerie des Plantes
ALL PICTURES - TOUTES LES PHOTOS © Vincent Bridenne

ALL PICTURES - TOUTES LES PHOTOS © Vincent Bridenne

Je ne vous cache pas que la Ménagerie m’a mise dans un état d’âme très particulier. Ayant grandi en pleine ville et vécu la plupart de ma vie dans des Mégapoles, voir un animal différent d’un chat, d’un chien ou d’un poisson rouge m’émerveille et me rend en même temps terriblement triste. Je n’ai jamais vécu à la campagne, touché un crapaud, couru après des cigales. La seule fois où ma mère m’a emmenée au cirque, en pensant me faire plaisir, j’ai tellement pleuré que dès que j’en vois un au loin je déprime. Après y avoir raisonné, j’ai réalisé que c’est l’idée de la captivité qui m’angoisse . Que ce soit la captivité de l’homme ou la captivité d’un animal, le fait de perdre la liberté est un peu comme être déjà à moitié mort.

Je suis allée à la ménagerie avec mon carnet de dessin, pour apprendre à connaitre la vie sur terre. Plus de 200 espèces y sont abritées, dont 200 mammifères, des centaines oiseaux, des tortues, crocodiles, lézards et serpents, 200 amphibiens et beaucoup, beaucoup d’insectes, crustacés et araignées.

_16A2598.jpg

Les lieux sont très bien entretenus, et le prix du billet d’entrée est plus que justifié quand on regarde la quantité de travail et d’entretien nécessaire pour le bon fonctionnement de la ménagerie. Si vous avez des enfants, c’est un des meilleurs lieux où les emmener.

_16A2532.jpg

Petite curiosité : j’ai découvert récemment que déjà au Moyen Âge, plusieurs souverains à travers l'Europe ont maintenu des ménageries dans leurs cours royales. Charlemagne en particulier avait des éléphants, des lions, des ours… animaux exotiques méconnus aux Européen depuis la chute de l’Empire Romain. A’ savoir que ce n’était pas tant la valeur scientifique et la recherche qui poussait l’aristocratie à se rapprocher de l’exotique, plutôt le désir de se montrer et d’illustrer son propre pouvoir à travers les ménageries. A’ Versailles en particulier, Louis XIV s’était montré très intéressé par l’exotisme, au cours du XVIIeme siècle, les oiseaux exotiques et les petits animaux constituaient des ornements d’apparat pour la distraction de la cour de France .

_16A2565.jpg

La Ménagerie des plantes dans Paris fut une vraie révolution. En 1793, certains des animaux exploités par les forains furent saisis et emmenés à la Ménagerie, dépendance du jeune (à l’époque!) Musée National d'Histoire Naturelle de Paris. Durant l'année 1794, la Police continue de saisir les animaux montrés sur la voie publique pour les emmener au Jardin des Plantes . Toujours la même année, les ménageries royales sont confisquées. C’est ainsi que les premiers lions et d’autres animaux ont habité la Ménagerie des Plantes.

Heures d’ouverture: Tous les jours de 9h à 18h (dimanches jusqu’à 18h30)

Autre petit conseil: profitez des petits coins dans le jardin (des petits kiosques) pour vous poser et profiter des arbres tricentenaires !

Yann Couvreur - Renard de Pâques 2019

Yann Couvreur - Renard de Pâques 2019

FRENCHIE TO GO -  Avant VS Après

FRENCHIE TO GO - Avant VS Après