Au Louvre - Royaumes oubliés. De l’empire Hittite aux Araméens

Au Louvre - Royaumes oubliés. De l’empire Hittite aux Araméens

C’est votre dernier jour pour ne pas louper cette expo!


Photo de Vincent Bridenne

Photo de Vincent Bridenne

Si vous allez directement au guichet du Louvre, on vous donne accès à l’expo même si vous ne voyez plus la dispo sur le site du Louvre.

royaumesoublieslouvre

Si vous êtes très calés en histoire Indo-européenne, vous pourriez rester déçus. L’expo en soi n’est pas gigantesque et reste très très didactique. Vous allez parcourir les traces de ce peuple mystérieux, les Hittites, l’un des plus anciens peuples connus de langue indo-européenne, installés en Anatolie au cours du IIIe millénaire av. J.C. Rivaux des Égyptiens, les figures de sphinx, de griffons, d’hommes-aigles restent très évocatrices. Vous trouverez des reconstructions intéressantes de Hattusa, la capitale du Hatti, et d’autres sites mythiques. On vous emmène vers la chute de l’Empire Hittite et la fin de l’âge de Bronze récent, moment où le Proche-Orient connut d’important bouleversements.

La chute de l’Empire Hittite fît naître de nouveaux royaumes, appelés néo-hittites et araméens, situés dans la Turquie et la Syrie modernes, qui ont hérité des traditions politiques, culturelles et artistiques de l’empire disparu.

Photo de Vincent Bridenne

Photo de Vincent Bridenne

Les grandes sculptures de Tell Halaf ( site archéologique situé près de l’actuelle frontière turco syrienne), qui ornaient le palais du roi araméen Kapara, furent ramenées à Berlin par Max von Oppenheim où elles furent exposées puis très fortement endommagées dans les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Un incroyable travail de restauration mené au début des années 2000 a permis de les réhabiliter. Le Louvre est très engagé dans cette lutte pour préserver un patrimoine en péril, hier comme aujourd’hui. 

LE 404

LE 404

CEDRIC GROLET - Ceci n'est pas un oeuf de dragon.

CEDRIC GROLET - Ceci n'est pas un oeuf de dragon.