Le Bistrot des Victoires

C’est vraiment saoulant lire les news sur ces sois-disant “dernières études scientifiques” sur le portable.

Vous savez, ce type de news qui vous disent “selon la dernière découverte de l’Université de Poudlard, il a été constaté que boire un verre de vin rouge par jour au final ça vous transforme en un organisme alien bourré de bactéries” ou bien “ Selon l’Institut de recherche de Quincampoix si vous mettez votre index gauche dans votre narine droite vous allez mieux rester en équilibre sur un pied” … mais encore toutes ces mini-articles vous disant que les rides c’est psychologique, la femme de votre vie n’existe que dans un univers parallèle sur mars, que si vous êtes fort en math et bien en fait vous serez un éternel single….

J’avait vraiment envie de lancer très très loin mon portable, bien au delà de la statue de Louis XIV sur la Place des Victoires.

Antoine, en face de moi, venait de voir arriver une jolie assiette avec son entrecôte au thym, petites frites et un bon verre de rouge, tout cela à un prix bien correct pour être le plein centre de Paris.

bistrotvictoires.jpg

Le Bistrot des Victoires a un rapport qualité/prix vraiment sympa. Difficile de le comparer à de grands piliers comme Chez Georges ou Le Grand Colbert, mais il reste toutefois bien accueillant pour la population parisienne qui comme moi a un budget limité. Très limité, surtout vers la fin du mois. Bien des cocktails sont expérimentés et le résultat est pas si mal. Pour info, le budget d’Antoine est encore plus limité que le miens, et il était tout content.

bistrotdesvictoires.jpg


Les valeurs sûres sont le confit de canard et l’entrecote au thym. Pomme de terre croustillantes et portions généreuses.
Si vous avez encore un peu de place, misez tout sur le fondant au chocolat.

On avait pas de but précis avec Antoine ce soir la. Juste blasés d’une journée cruelle, du point de vue professionnel… en terme de fatigue. Il y a des journées où, qui sait pourquoi, Mars s’aligne en pluton, et vous vous prenez dans la gueule tous le lunatiques du coin. Pas de raison scientifique pour cela, mais on a plus envie de chichi, de refaire le monde. Juste un gros blues par rapport à notre situation humaine, à pourquoi on a inventé tout se système, en s’auto-piégeant dans des boulots à la WTF. Le Bistrot des Victoires nous a remis le sourire.

Heureusement qu’il y a les potes et la bonne bouffe.

entrecote.jpg
Verjus

Verjus

CLOVER GRILL

CLOVER GRILL